• Lettre à Manuel Valls à l'occasion de son voyage en Chine

    Lettre adressée au premier ministre Manuel Valls à l'occasion de sa visite en Chine du 29 au 31 janvier 2014.

    _________________________________________

    Monsieur le Premier ministre,

    Nous nous adressons à vous afin de vous exhorter à soulever la question de la situation interne du Tibet lors de votre première visite officielle à Pékin. Votre visite en Chine pour commémorer le 50ème anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la France et la Chine arrive un mois après trois auto-immolations au Tibet, où 142 tibétains se sont immolés afin d'appeler à la liberté, au retour du Dalaï Lama et à la fin de plus de 60 ans de lois oppressives et d’une politique de répression toujours plus forte de la part de la Chine.

     

    Dans une déclaration récente à l'Assemblée Nationale vous avez affirmé que "La France c'est l'esprit des Lumières". En conséquence, minimiser les principes des Droits de l'homme ne devrait pas être votre politique au moment même où des tibétains continuent de bruler et d'être envoyés en prison en raison de leur revendication à l’égalité des droits à l'intérieur du Tibet. Prendre une position inflexible en faveur des Droits de l'Homme et de la liberté au Tibet ne ferait ainsi que renforcer le poids de la France dans ses relations avec la Chine.

     

    Selon le rapport récent de Freedom House, l'organisation américaine qui conduit des recherches sur les Droits de l'Homme, la démocratie et la liberté politique, les Droits de l'Homme au Tibet et dans les autres parties de la Chine se seraient de plus en plus dégradés sous la nouvelle direction du President Xi Jinping.

    Le rapport explique que tandis que les auto-immolations atteignirent leur sommet en novembre 2012 et ont continué périodiquement, les représailles officielles contre les personnes impliquées dans ces actions de résistance se sont intensifiées. Prenant  la forme de punition collective, une loi permet de mettre en accusation pour homicide ceux qui ont assisté un toute personne s’étant auto-immolée. Durant la vague de répression ayant marqué la fin de l'année 2013, et dans un conté seulement, au moins 58 tibétains ont été détenus et condamnés à des peines allant de 15 à 18 ans de prison. Au moins deux moines, dont un leader religieux populaire, ont été battus jusqu'à la mort durant leur semaine de détention. La Chine, en tant que pire tortionnaire des Droits de l'Homme, ne devrait pas pouvoir avoir les mains libres de négocier avec les autres dirigeants du monde pour de seules raisons relatives à des échanges commerciaux. En tant qu'ami de la Chine depuis cinquante ans, nous espérons sincèrement que votre visite sera l’occasion d’une discussion libre et sincère sur les valeurs de Liberté, d’Égalité et de Fraternité qui sont les piliers de la République Française. La Chine a besoin de la France autant que la France a besoin de la Chine.

     

    Nous espérons sincèrement que vous saurez saisir cette occasion afin de soulever la question du Tibet. Le peuple tibétain a historiquement une relation privilégiée avec le peuple français. Aujourd'hui la France accueille le plus grand nombre de groupes de soutien au Tibet. La France possède également un des groupes les plus dynamiques concernant le Tibet aussi bien à l'Assemblée Nationale qu'au Sénat. En tant que Premier Ministre de la France, vous avez la responsabilité morale de soulever la question du Tibet, du Turkestan Oriental et des autres minorités et d'en faire un des  principes centraux de la politique étrangère de la France en Chine.

     

    Veuillez agréer, Monsieur le Premier ministre, l’expression de notre haute considération.  

     

    Étudiants pour un Tibet Libre 

    Students for a Free Tibet - France


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :