• Les autorités chinoises ont confisqué les téléviseurs et l’équipement satellitaire de monastères pour empêcher la circulation de l’information

    (Lu sur le site Tibet-Info.net)

    Une déclaration faite par l’agence officielle de presse du Qinghai précise que des équipes de recherche ont été envoyées dans plus de 300 monastères, à Malho, où elles ont démantelé l’équipement satellitaire et saisi des téléviseurs, qui, indique le communiqué, ont permis aux moines de se brancher sur des émissions de "lutte anti chinoise".
    Les autorités locales chinoises ont également annoncé leur intention de consacrer 8,64 millions de yuans (1,6 million d’€ environ) à l’installation de 50 émetteurs leur permettant de diffuser 70 pour cent des chaînes de télévision de la Préfecture.
    La déclaration, publiée en décembre, dit que pour dissuader les immolations, il convient de "guider l’opinion publique sur la question du Dalaï" et de "bloquer les informations préjudiciables venant de l’extérieur", ajoutant : "Les zones agricoles et pastorales de la préfecture se sont reliées à un certain équipement satellitaire pour regarder et écouter les programmes anti chinois de l’étranger". "A ce moment critique pour le maintien de la stabilité sociale dans la préfecture de Huangnan ... (nous devons) renforcer les mesures et mener totalement la bataille particulière contre les auto-immolations".
    Lorsqu’on lui a demandé de confirmer le rapport de l’agence Reuters, le gouvernement de la Préfecture de Malho a déclaré : "Nous ne savons rien à ce sujet".

    La Chine a dénoncé à plusieurs reprises le Dalaï Lama et les groupes tibétains en exil pour avoir incité à l’auto-immolation au Tibet, alors que l’Administration Centrale tibétaine s’est exprimé à plusieurs reprises contre cette pratique.

    Source : The Tibet Post International, 5 janvier 2013. (Trad : Monique Dorizon sur Tibet-Info.net)


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :