• "Frapper à la porte de l'ONU, même depuis l'hôpital" : 29ème jour de grève de la faim

    Dorjee Gyalpo qui avait été emmené de force par la police New-Yorkaise pour être hospitalisé lundi continue de ne pas s'alimenter depuis sa chambre d'hôpital.

     

    Un médecin lui aconseillé encore une fois ce matin de manger, au vue de son état de santé, mais il a refusé. Il a également refusé que le médecin contacte sa famille pour l'informer, ajoutant "j'ai déjà dit à ma famille que, quoi qu'il m'arrive ils devraient en être fier". Il demanda au médecin de plutôt contacter l'ONU à la place et de leur demander de répondre à leur demande en 5 points

    De nombreux médias, dont VOA, Reuters, CBC, New Yorker et The Daily ont interviewé les grévistes de la faim.

    Choesang Rinpoche et un groupe de moines de Drepung Loseling leur ont rendu visite et ont manifesté leur solidarité à travers des prières. Ngawang Sangdrol, une des 14 anciennes nones prisonnières politiques de Drapchi est également venu les soutenir en leur remettant des khatas. Dechen Dorjee, membre de la section Régionale New-York/New-Jersey du TYC leur a également offert des khatas de la part des membres du RTYC de Katmandou.

    Parmi les autres visiteurs solidaires : Jigme et Tsering Choedup de l' International Tibet Network, Kalsang , President du RTYC-Vermont, John Isom du Tibet Justice Centre...

    hungerstrike29

    photos : Tsewang Rangzen

    D'après un article du Tibetan Youth Congress

     


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :