• Des Tibétains du TYC en grève de la faim en Inde : 7ème jour !

    Des Tibétains du TYC en grève de la faim en Inde
    (De Gauche à Droite) Jigme Sholpa, Secrétaire à la Culture du TYC, Dhondup Lhadar, vice-Président  et Penpa Tsering Secrétaire à l'organisation après la fin de leur détention à la prison de Tihar. (Photo/TYC)

     Les 3 membres exécutifs du Tibetan Youth Congress, organisation de Tibétains en exil pro-indépendance ont repris place à Jantar Mantar, dans la capitale indienne de New Delhi pour poursuivre leur grève de la faim.

    Ils ont été relâchés dans la nuit du 6-7 septembre de la prison de Tihar, où ils étaient détenus avec une trentaine de militants du TYC, après une arrestation survenue le 4 septembre lors de protestations contre la venue en Inde du Ministre chinois de la Défense. Leur transport par la Police a été marqué par un accident de la route du véhicule, occasionnant des blessures.

    Les grévistes de la faim, visiblement affaiblis d'après un article de Phayul, ont été chaleureusement accueillis par les Tibétains résidant localement à Majnu Ka Tilla, le quartier tibétain de Delhi.

    "Notre détermination et notre volonté de poursuivre n'ont pas été diminuées d'un pouce, nous continuerons notre grève de la faim jusqu'à ce que nos revendications soient satisfaites" déclare Jigme Sholpa à Phayul. Malgré leurs blessures dues à l'accident de la route, ils ont refusé les prescriptions médicales visant à les alimenter, ce qui était contraire au vœu qu'ils avaient formulé. La Police de Delhi avait reçu l'ordre de démonter la tente des grévistes au Jantar Mantar et détenir les grévistes dès le premier jour de leur jeûne le 3 septembre.

    A travers cette grève de la faim, le TYV appelle l'Union Européenne, les Nations Unies, les gouvernements et ONG à respecter immédiatement les promesses faites lors de la dernière grève de la faim du TYC, à travers une approche multi-latérale demandant à la Chine de garantir un accès aux gouvernements et organisations internationales ainsi qu'aux médias un accès libre au Tibet pour prendre la mesure de la situation et des revendications à l'intérieur du Tibet

    Shingza Rinpoche, qui avait participé à la dernière grève de la faim au printemps dernier, est venu rendre visite aux grévistes pour leur rendre hommage et leur offrir des livres sur le combat pour la liberté, pour leur permettre de passer le temps.

    La situation demeure à ce jour tendue, les organisateurs ignorant si la Police pourrait tenter de mettre fin à leur action. C'est pourquoi une veillée aux bougies est organisée la nuit, avec la présence de nombreux étudiants.


    7ème jour !

    Hommage à la détermination des militants du Tibetan Youth Congress !

    Vive le Tibet Libre et indépendant ! RANGZEN !

    Des Tibétains du TYC en grève de la faim en Inde

    Des Tibétains du TYC en grève de la faim en Inde


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :