• Action devant l’ambassade de Chine à Paris à la veille de l’ouverture du congrès du PCC

    Le 7 novembre 2012, se sont rassemblés devant l’Ambassade de Chine à Paris des Tibétains et militants de la cause tibétaine pour alerter sur la situation au Tibet et dénoncer son occupation par la Chine alors que s’ouvre à Pékin le  18ème  Congrès du Parti Communiste Chinois qui verra la transmission du pouvoir au nouveau président Chinois Xi Jinping, succédant à Hu Jintao.

    Action devant l’ambassade de Chine à Paris à la veille de l’ouverture du congrès du PCC

    Une quinzaine de Tibétains et supporters (dont cinq personnes qui se sont enchaînées) se sont postés devant la porte de l’ambassade de Chine, avant d’être interpelés par la Police et embarqués pour un contrôle d’identité. Ils avaient déployé des drapeaux tibétains, répandu des tracts et crié des slogans comme « Liberté pour le Tibet », « La Chine hors du Tibet », « Xi Jinping Assassin » « 67 immolations ça suffit ». Ils portaient également des pancartes reprenant les messages de Tibétains récemment morts suite à des immolations au Tibet, tel « La vie est dépourvue de sens si nous ne faisons rien pour le Tibet ».

    Cette action était organisée dans le cadre d’une mobilisation internationale coordonnée par le réseau Students for a Free Tibet dont sa branche française à Paris.


    Le but de cette mobilisation dans le cadre de la campagne  « Tibet, un défi pour Xi Jinping » était de maintenir une pression et une attention sur la situation dramatique que connait actuellement le Tibet : une vague atteignant maintenant 67 immolations par le feu de Tibétains depuis 2009 pour protester contre l’occupation chinoise du Tibet et l’absence de libertés. A cette vague d’immolations les autorités chinoises répondent par une terrible répression de toute manifestation, des arrestations et disparitions forcées.

     « Chaque président chinois a eu affaire à des périodes de haute tension qui se sont toujours soldé par une forte répression. Nous souhaitons que Xi Jinping soit le dernier président chinois d’une Chine occupant le Tibet et réprimant les libertés» a déclaré Anne Wachowiak, co-présidente de Students for a Free Tibet-France (Etudiants pour un Tibet Libre).

    Action devant l’ambassade de Chine à Paris à la veille de l’ouverture du congrès du PCC

    « À la vielle dû 18ème congrès du PCC en Chine 4 personnes dont 3 adolescents se sont immolés par le feu au Tibet. Cela fait 67 depuis 2009. Cette situation dramatique, c’est le gouvernement chinois qui en porte la responsabilité. Nous continuerons à agir pour soutenir nos frères et sœurs restés au Tibet qui luttent courageusement pour la Liberté. La France, l’Europe et la communauté internationale doivent agir en urgence pour le Tibet ! » ajoute Tenam, co-président de Students for a Free Tibet-France.

    Action devant l’ambassade de Chine à Paris à la veille de l’ouverture du congrès du PCC

     Les 14 militant-es interpellé-es ont été relaché-es quelques heures plus tard.

    On ne lâchera rien. Le Tibet sera Libre !


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 6 Janvier 2013 à 15:53

    http://uppix.net/3/6/3/2f2ab6517e2542be076f019dda2bf.jpg

    un clic ICI et un autre ICI et encore ICI

    2
    Dimanche 6 Janvier 2013 à 19:51

    Effectivement, monsieur le commentateur "cpaserieux" votre blog porte bien son titre.

    Autre chose à proposer que la classique propagande du gouvernement chinois?

    Des nouvelles de Gendhun Choekyi Nyima à nous donner ?

    Ou encore de Sungrab Gyatso, Yeshi Sangpo et Draksang ?

    Si le gouvernement chinois fait des choses si merveilleuses, pourquoi certains prisonniers n'ont même pas d'existence officielle ?

    Oseriez vous poster une question à ce sujet sur Weibo ?

    3
    Lundi 7 Janvier 2013 à 02:22

    ETL Blogger bonjour

    http://uppix.net/7/5/2/d96797faccf40b9255239748bb7ad.gif

    Votre premiere phrase situe bien votre niveau intellectuel.

    Votre deuxieme phrase est bien le signe qu au niveau argument vous êtes dans le cliche parce que creux du creux ou vide de vide votre argumentaire mais il faut bien que vous existiez .........ne pas perdre la face est si important ; n est ce pas ?

    Vous parlez de personnes comme gendhun chuekyi nyima , sungrab gyatso ,yeshi sangpo et yeshi sangpo , draksang (desole pour les majuscules je les reserve pour ceux qui n ont pas une petite taille... ) vous n en connaissez l existence qu au travers de votre presse """specialisee""".

    Vous commentez le commentaire du commentaire  de votre salon bien douillet sans avoir y mis un seul pied!!!!!!!!!

    4
    Mardi 15 Janvier 2013 à 12:34

    Ah bon ces personnes n'existent pas ? Il ne faut pas en parler ?

    Nous ne lisons pas une presse "spécialisée", mais une multitude de journaux de différents pays, dont la presse chinoise, qu'il s'agisse de la presse libre de Hong-Kong ou la presse officielle de la Chine continentale. On aurait bien aimé lire l'éditorial du Nouvel An de l'hebdomaire Nanfang Zhoumo, mais il a été censuré...Dommage n'est-ce pas ?

    Quant à "avoir mis les pieds" en Chine ou au Tibet, certains d'entre nous l'ont fait (et pour cause, ils y sont même nés). Et quand bien même nous n'aurions jamais mis les pieds au Tibet, certains rapports de l'ONU récents sur le Tibet sont éclairants sur la situation :

     

    People’s Republic of China (PRC): Tibetans confronted with increasing discrimination (2012)

     

    Racial Discrimination in the Tibetan Autonomous Region and other Tibetan areas in the People’s Republic of China (2009)

     

    UN human rights experts call for restraint and transparency as mass arrests are reported in the Tibet Autonomous Region and surrounding areas in China (2008)

    Une belle journée à vous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :